Spectacles en recommandé - Edition 2019


L'édition 2019 aura lieu dans le département du Cher (Bourges, Vierzon et Aubigny sur Nère) du 21 au 25 janvier 2019.

 

 

Vous pouvez désormais consulter ou télécharger la brochure en cliquant sur le visuel de gauche, ou encore en cliquant sur le fichier ci-dessous.

 

Vous trouverez le lien pour les inscriptions en ligne ci-contre, dans la colonne de gauche.

 

Tarifs

  • Tarif semaine : 250 (fédérations de la Ligue et associations affiliées) / 300 (hors réseau Ligue)
  • Tarif 2 jours consécutifs120  (fédérations de la Ligue et associations affiliées) / 130  (hors réseau Ligue)
  • Tarif 1 jour : 100 € (tarif unique)
  • Tarif ½ journée (lundi am et vendredi matin) : 50 € (tarif unique) 

Les forfaits incluent spectacles, débats, déjeuners et/ou dîners, transferts en bus, et afters.

 

Lieu d'accueil toute la semaine

Le Carré d’Auron

Les Rives d’Auron

18000 Bourges

(entrée derrière la médiathèque)

 

06 83 89 84 73

Contacts

Jean-Noël Matray

01 43 58 97 85 / 06 08 23 06 49 jnmatray@laligue.org

Ligue de l’enseignement du Cher

06 83 89 84 73 / 02 48 48 01 00

culture@ligue18.org

Télécharger
Brochure SER 2019 BD
Brochure SER 2019 BD.pdf
Document Adobe Acrobat 2.3 MB


Lundi 21 janvier


CRÉATION-DIFFUSION ET TERRITOIRE

Temps d’échanges avec les équipes artistiques du département.

Salle Mozart, Conservatoire de Bourges

Témoignages, retours d'expériences et regards croisés sur la création dans un département rural, le Cher.

Pourquoi les compagnies s’y implantent et y déploient leurs activités ? Quels sont les freins et atouts spécifiques relatifs à la création et à la diffusion en région ? Au travers de la diversité des parcours artistiques et humains, nous tenterons d’interroger l’impact du territoire (son patrimoine, ses équipements, son réseau d’acteurs) sur les projets. Partant d'expériences de proximité et de parcours concrets, cette rencontre sera un dialogue ouvert avec les acteurs de toutes les régions pour enrichir et nourrir le débat.

 

En partenariat avec le Carroi et Scéno’centre.

Et les Compagnies Assemble, l'écho des Pavanes, Les Entichés, Voix OFF, Puzzle Centre, et d’autres…

 

Lundi 21 janvier

Bourges • Conservatoire • Salle Mozart

9h-11h30


Le renard envieux qui me ronge le ventre 

Compagnie Les Entichés 

Saint-Eloy-de-Gy (18) 

 

théâtre

80 min 

à partir de 13 ans 

 

Écriture et mise en scène : Millie Duyé 

Interprétation : Thomas Bouyou, Mélanie Charvy, Émilie Crubezy, Charles Dunnet et Loris Reynaert

  

Lundi 21 janvier

Bourges • Salle des fêtes de la Chancellerie • Grande salle

14h30

 

Alexandre, Sarah, Guillaume, Sam et Jeanne sont, chacun à leur manière, le produit de notre civilisation normée. Convaincus d’être anormaux, d’être des “monstres”, ils rejettent leur propre image et s’en fabriquent une nouvelle. Ils se mentent et se taisent, ils s’interdisent et ils se condamnent. Pour se protéger des modèles qui les rejettent, ils deviennent exécutants des lois qui les oppressent.

La pièce traite de l’impossibilité de se définir en dehors du genre. Dans la logique de la loi du plus fort, on répète la faute dont on a été victime, on devient bourreau.

Homosexuels homophobes, femmes sexistes, tous, inconsciemment reproduisent la discrimination et alimentent les faux-débats.


Respire Picardie forever

Compagnie TAC TAC

Urau (31)

 

théâtre d’objets

45 min

à partir de 8 ans

 

Projet : Clément Montagnier

Mise en scène : Aurélia Monfort

écriture et interprétation : Clément Montagnier et Aurélia Monfort

 

Lundi 21 janvier

Bourges • Salle des fêtes de la Chancellerie • Petite salle

16h20

 

Martin Dancoisne nous raconte la vie de Hombleux, petit village de son enfance, perdu en Picardie.

Son Grand-Père, agriculteur de profession, est aussi le roi de la bricole, du tube de colle dégoulinant, du bidouillage. Il fabrique des maquettes de son village, de sa ferme, bref un inventeur inconnu. Ses mains travaillent la terre et dévoilent l’histoire. Il raconte les petites tragédies comme la grande, celle qui se trouve aujourd’hui sous terre et qui a donné naissance à d’étranges forêts de croix. La Grande Guerre, énorme monstre qui s’est installé pendant 4 ans en Picardie, et qui plane encore dans l’air que nous respirons.


Mythologie, le destin de Persée 

Groupe Anamorphose

Bordeaux (33)

 

théâtre

55 min

à partir de 8 ans

 

Auteur et metteur en scène : Laurent Rogero

Interprètes : Elise Servières

et Hadrien Rouchard

 

Lundi 21 janvier

Bourges • Salle des fêtes de la Chancellerie • Grande salle

17h30

© Pierre Planchenault

 

«  L’impossible serait de chercher ces gorgones, de trancher le tête de Méduse et de la ramener ici. Mais l’impossible, brave Persée, ne tente que les fous et les héros… » Roi Polydectes 

Mythologie, le destin de Persée reprend les aventures d’un des plus célèbres « super-héros » de la mythologie grecque.

Né des amours de la mortelle Danaé et du dieu Zeus, condamné à l’exil après qu’un oracle a prédit qu’il tuerait son grand-père, Persée conquerra son titre de héros en allant traquer la dangereuse Méduse, la Gorgone dont il coupera la tête pour l’offrir à son roi…

Sur un tapis de tissus, deux comédiens jouent tous les personnages de l’histoire, dans un jeu vif, direct, au plus près du public.

Une entrée en matière drôle, fine et accessible à tous pour découvrir un bout de mythologie en s’amusant.

Un spectacle « tout terrain » pour les enfants en quête d’aventures et les parents en quête de sens.

 

Ou l’inverse !

 


Mardi 22 janvier


Tout neuf 

Compagnie Minute Papillon

 

Issy-les-Moulineaux (92)

 

poème lyrique

40 min 

à partir de 2 ans

 

Auteurs : Violaine Fournier et Cyrille Louge

Metteur en scène : Cyrille Louge 

Interprètes : Flore Fruchart, Violaine Fournier et Guillaume Neel

 

Mardi 22 janvier

Vierzon • La Décale

9h30

 

Lyrique ludique pour les tout petits et les plus grands

Et si la musique était une façon d’écouter le monde ?

L’eau ruisselle, le vent souffle, le feu crépite, les pas résonnent sur la terre… Le monde qui nous entoure bruisse, vibre, chante. Tout comme l’incroyable fruit musical au cœur de ce spectacle. Trois chanteurs musiciens vont peu à peu l’ouvrir, le sentir, le goûter et en jouer, pour, ensemble, (re)vivre toutes les premières fois. 

Un éveil à la vie inspiré de Mozart, Bach, Landi, Rossini…

Un moment de poésie visuelle et musicale à partager en famille.


Le rêve du coquelicot (Création)

Compagnie Lili Böm

Maintenon (28)

 

théâtre, masques et objets

65 à 70 min

à partir de 8 ans

 

Autrice, metteuse en scène et interprète : Marion Maret

 

Spectacle coproduit par la Ligue de l’enseignement / Spectacles en recommandé

 

Mardi 22 janvier

Vierzon • Le Nac Nab

10h45

 

Le rêve du coquelicot c’est d’abord celui de Poppy (coquelicot en anglais). Enfant des trente glorieuses, Poppy est malade et n’a plus que trois mois à vivre. Elle passe son dernier été dans une caravane posée entre un champ de blé et une déchèterie où elle trouve tout un tas d’objets à recycler. Un soir, alors qu’elle est en train de réparer une poupée, celle-ci s’anime, se présente comme sa mort (Pop), et décide de s’offrir des vacances afin de reprendre des couleurs aux yeux du monde. Pendant trois mois Pop et Poppy vont s’apprivoiser, profiter de chaque instant, recycler, randonner, danser le yéyé… jusqu’au jour où il va devenir urgent que Pop reprenne sa tâche car une épidémie d’immortalité menace l’équilibre du monde. 


Escargot

Teatro Del Piccione

Gênes (Italie)

 

théâtre

35 min

à partir de 3 ans

 

De et avec : Danila Barone 

Metteur en scène : Antonio Panella  

 

Mardi 22 janvier

Vierzon • Centre des congrès

13h30 et 15h30

 

Un escargot se promène tranquillement en prenant tout son temps. C’est un garçon? Une fille? D’où vient-il? Quel âge a-t- il? On ne le sait pas. Il emmène avec lui sa maison-sac à dos. Au cours de son voyage, à travers les saisons, il rencontre des gens et découvre leurs curieux univers.

Il emporte avec lui leurs souvenirs, bien enfouis au fond de sa coquille, puis il les offre sous la forme de contes au cours d’une douce rencontre poétique. C’est ainsi qu’il laisse derrière lui les traces de son passage. Sans hâte, tout en émerveillement. 


Zorro, manuel du justicier à l'usage de la jeunesse

Cirque Rouages

Bar-le-Duc (55)

 

théâtre gestuel, mime et musique

45 min

à partir de 5 ans

 

© Ville de Caen - Solveig de la Hougue

Auteurs : Rémy Vachet, François Guillemette et Nicolas Turon

Mise en scène : Nicolas Turon 

Regard extérieur : Elodie Cercleux

Interprètes : François Guillemette et Julien Athonady

 

Mardi 22 janvier

Vierzon • Le Nac Nab

17h

 

Les justiciers sont le miroir de nos peurs contemporaines, et il n’y a jamais eu autant de justiciers qu’aujourd’hui. Nous avons fait appel à Zorro, héros de notre enfance, pour parler de tous les héros. Dans une forme pour Mime, Aspirateur et Trompette, Julien et François écrivent un mode d’emploi drôle et musical pour réapprendre que pour changer le monde, il faut commencer par être le justicier de son quotidien. Ce spectacle drôle et poétique s'adresse tout autant aux adultes qu'aux enfants grâce à plusieurs grilles de lecture. Il parle de l'enfance et des péripéties qu'elle suppose de braver avec tendresse et humour.


La rédaction

Compagnie Le petit atelier

Le Puy en Velay (43)

 

théâtre

50 min

à partir de 8 ans

 

D’après « La rédaction » d’Antonio Skármeta (Syros)

 

Metteuse en scène : Aude Biren

Interprètes : Kéna Pouchkareff,  Nebojsa Markovic et Christophe Huet

 

Mardi 22 janvier

Bourges • Théâtre Jacques Coeur 

20h30

 

C’est l’histoire de Pedro. L’histoire d’un jeune garçon qui, comme beaucoup d’autres enfants de son âge, aime le foot, aime jouer avec ses copains, va à l’école… pourtant le monde autour de lui ne tourne pas rond . Pourquoi les soldats débarquent-ils dans le village pour emmener dans leur jeep le père d’un copain ou un voisin ? Pourquoi ses parents et leurs amis écoutent-ils le soir une radio presque inaudible qui crache des mots bizarres. Un jour, à l’école, un étrange personnage lui demande d’écrire une rédaction un peu particulière. A partir de cet événement Pedro va être amené à grandir bien vite et à s’interroger sur le mensonge, la ruse et les valeurs portées par certains adultes.

Théâtre, musique, humour et distanciation pour servir cette adaptation de la célèbre nouvelle d’Antonio Skármeta, comme une ode à l'élan de vie des enfants. 


Mercredi 23 janvier


Bonne pêche mauvaise pioche 

Groupe Maritime de Théâtre

Marseille (13)

 

théâtre d’objets et marionnettes

35 min

à partir de 3 ans

 

Auteure : Josette Lanlois

Inspiré de « Bonne pêche » de Thierry Dedieu

(Seuil Jeunesse)

Son et regard : Gilles Le Moher

Interprète : Josette Lanlois 

 

Mercredi 23 janvier

Bourges • Centre social de la Chancellerie

9h et 11h30

 

Petite fable écologique à l’usage des tout-petits.

Un spectacle de papier. Une feuille de papier jaune, je plie, tu plies, nous plions, une petite chanson et hop... voilà un bateau ! Ici tout est en papier : la mer, la terre, la maison, le bateau, le pêcheur et les poissons... quels poissons ? Chaque jour, dans ses filets, Joseph le pêcheur remonte tout un tas d’objets abandonnés mais de moins en moins de poissons ! Qu’est-ce qu’il va bien pouvoir faire de tout ce bric-à-brac ? Pendant ce temps, les immeubles poussent comme des champignons... Ici on plie, on tire, on pousse, on roule, on pêche, on chante, on navigue, et on raconte une histoire qui finit bien ! Ça c’était plié d’avance.


LiLeLaLoLu

Compagnie Voix-Off

Neuvy-deux-Clochers (18)

 

théâtre

40 min

à partir de 3 ans

 

Texte et mise en scène : Ivan Grinberg

Création et jeu : Damien Bouvet

 

Mercredi 23 janvier

Bourges • Salle des fêtes de la Chancellerie • Petite salle

9h et 11h30

 

Livre histoire, livre maison, livre bête, livre crotte, livre fatigué, livre à trous,

très grand livre...

Ils sont tous là à nous attendre, ces livres, parfois tranquilles et sages, souvent pleins de mystères. Ils entourent le Père Touff, qui nous reçoit dans son grand manteau bleu. Le maître de cérémonie est coiffé de son chapeau à « lumouttes ». Bientôt, il va emplir de toutes ses histoires les petites oreilles rassemblées. Mais il n’est pas au bout de ses peines : la souris Cabotine est au travail. Seulement elle, les livres, elle a une façon bien à elle de les lire. Elle les mange, elle les ronge, elle les triture, elle en fait des mystères qui font tourner le Père Touff en bourrique. S’il l’attrape, cette petite peste, attention… !


L'histoire de la mouette et du chat qui lui apprit à voler

La Bouillonnante

Aix-en-Provence (13)

 

théâtre et accordéon

55 min

à partir de 5 ans (6 ans en scolaire)

 

 

© R. Dupré & C. Voronkoff 

Auteur : Luis Sepulveda (Editions Métailié)

Adaptation et interprétation : Charlotte Tessier

Collaboration à la mise en scène et à l'écriture : Shady Nafar et Emmanuel Guyot

Mise en rue : Périne Faivre

 

Mercredi 23 janvier

Bourges • Salle des fêtes de la Chancellerie  Grande salle

10h

 

Une mouette est prise au piège dans une marée noire.

Elle arrive à voler jusqu’au port, et atterrit sur le balcon de Zorbas, le chat grand noir et gros.

Avec ses dernières forces elle pond un œuf.

Elle fait promettre au chat de s’occuper de l’œuf, du poussin et de lui apprendre à voler. Et comme une promesse d’un chat du port engage tous les chats du port, c’est toute une bande de chats qui va se lancer dans cette aventure.

 

C’est la fille à l’accordéon qui raconte et incarne tous les personnages.

Avec la seule présence d’un accordéon et d’un filet de pêche, les chats, mouettes et rats d’égouts prennent vie devant nous pour nous raconter l’histoire de Luis Sepulveda.

La comédienne parie sur l’imagination et la complicité du public, sans artifice, avec un texte percutant en bouche et l’essence du théâtre.

Un spectacle drôle, touchant et musical, où se mêlent solidarité, tendresse, nature et poésie.


Piccoli Eroi

Teatro del Piccione

Gênes (Italie)

 

théâtre

50 min

à partir de 12 ans

 

Ecriture, dramaturgie et interprétation :

Simona Gambaro

Mise en scène : Antonio Tancredi

 

Mercredi 23 janvier

Bourges • Le Nadir

15h

 

Une salle entourée d'une forêt, avec une table et sept chaises. Trois nuits à passer, trois maisons à habiter, trois personnages féminins qui, chacun leur tour, accueillent les spectateurs pour les faire voyager, immobiles sur leurs chaises, dans le destin de ceux qui partent courageusement de chez eux pour sauver leur vie, ou de ceux qui prennent la route, avec tout autant de courage, pour devenir grands. Avec comme toile de fond, en contre-jour, la puissance évocatrice des contes de fées.

Des héros aussi petits que le Petit Poucet, petits comme quand on doit encore grandir, petits comme quand on a peur de ne pas y arriver, petits parce que l’on se sent invisibles aux yeux du monde. Des héros avec un h minuscule entraînés dans une Histoire avec un H majuscule, qui avance inexorablement et sans scrupules.

Au contraire… arrêtons-nous un instant : regardons-nous dans les yeux, buvons un verre d'eau ensemble, écoutons le dense flux des mots, soyons proches. Ainsi, le voyage pourra avoir lieux grâce à une intrigue théâtrale qui se veut avant toute chose une expérience à partager.


A comme taureau

Compagnie Lucamoros

Strasbourg (67)

 

théâtre

50 min

à partir de 7 ans

 

Texte et mise en scène : Luc Amoros

Interprétation : Brigitte Gonzalez

 

Mercredi 23 janvier

Bourges • Théâtre Jacques Cœur

17h

 

© Vincent Frossard

 

Il fallut qu'un beau jour, l’écriture fût inventée pour fixer la langue, la mettre en conserve, en quelque sorte ; même s’ils ne se disent ni ne s’échangent plus depuis longtemps, les mots ont une histoire parce qu’ils ont, un jour, été écrits. Écrire, même si on l’a oublié, c’est avant tout former des images ; pour les plus anciennes, gravées dans l’argile, dans la pierre, dans le bois, peintes sur écorce, sur papyrus ; pour nous, aujourd’hui, écrire, c’est encore dessiner, du bout de nos stylos, ces images familières, sans plus guère les pleins et les déliés de nos grands-parents ; c’est aussi et surtout, presser sur des touches qui se chargent de reproduire, sur un écran luminescent, des traces formatées, sans fantaisie, à l’infini. Mais, savez-vous, qu’à l’origine, chacune de ces traces abstraites était l’image d’une chose ou d’un être bien concret, que notre A d’aujourd’hui représentait, par exemple, un taureau ?


Vilain (création)

Théâtre à Cru

Tours (37)

 

théâtre, musique, film d'animation et arts graphiques

60 min

à partir de 9 ans

 

Ecriture, conception et mise en scène: Alexis Armengol

Composition musicale et chant: Camille Trophème

Interprétation et dessins :

Shih Han Shaw

Interprétation, composition musicale et chant : Romain Tiriakian

Interprétation : Nelly Pulicani

 © Romain Tiriakian

Une proposition de la Maison de la Culture de Bourges - Scène nationale 

 

Mercredi 23 janvier

Bourges • Auditorium

20h

 

« Il se dirigea alors vers eux, la tête basse, pour leur montrer qu’il était prêt à mourir.

C’est alors qu’il vit son reflet dans l’eau : le vilain petit canard s’était métamorphosé

en un superbe cygne blanc. » H.C. Andersen

Un des leviers de cette création sera un film d’animation, reprenant le

conte d’Andersen, que nous réaliserons entièrement : graphismes, voix et musiques

(notre vilain petit canard).

L’héroïne se construit en dialogue avec ce film, elle y trouve un écho fort, une résonance. Sans savoir réellement pourquoi, il la révèle. Une clef s’y trouve

dissimulée. Elle se projette dans l’histoire de ce film, y découvre son image fragmentée comme dans un miroir brisé, et s’appuie dessus pour ouvrir une voie vers sa propre métamorphose.

Alexis Armengol


Jeudi 24 janvier


Mon monde à toi

 

Théâtre des Tarabates

Saint-Brieuc (22)

 

poésie, musique et arts plastiques

30 min

à partir de 18 mois

 

 

© Chris Berthelot

D’après « Voyage », poème de Guillaume Apollinaire

Mise en scène : Philippe Saumont 

Interprétation : Philippe Saumont et Vincent Burlot

 

Jeudi 24 janvier

Aubigny-sur-Nère • Salle de bal du Château

9h30, 12h et 15h30

 

Un spectacle autrement Entre espace d’éveil artistique et poésie graphique.

Le public se retrouve en position « d’acteur », il est guidé par un comédien/graphiste.

Dans cette nouvelle proposition, il n’est plus seulement spectateur, la « page » est blanche à son arrivée, il y construit son monde à l’aide de couleurs mises à sa disposition. Inspirés par les musiques de Vincent Burlot (Saxophone, piano) et les mots de Guillaume Apollinaire lus par Nicolas Bonneau en Français et par des comédiens du monde (en Hébreu, Russe, Japonais, Arabe, Portugais…), les enfants s’expriment par le dessin et la couleur.

 

Les enfants inspirés par l’association des mots et de la musique s’expriment par le dessin et la couleur. Les couleurs, les mots, la musique se mêlent pour devenir une poésie graphique.


Chapeau, Charlot

Compagnie C’koi ce Cirk

Tours (37)

 

théâtre d’objets et de vêtements

50 min

à partir de 5 ans

 

Metteur en scène : Cédric Le Stunff

Compositeur : Nathan Bloch

 

Interprètes : Ludovic Harel, Willy Fiot et Nathan Bloch

 

Jeudi 24 janvier

Aubigny sur Nère • La Forge

10h30

 

Une immersion dans l’univers de Charlot, brillante incarnation d’une poésie en noir et blanc joyeusement irrévérencieuse.

Un chapeau melon, un tournoiement de canne, un pantalon trop long, une veste étriquée, de grands souliers troués, une démarche reconnaissable entre mille : c’est Charlot. Ce petit bonhomme cabossé, tantôt vagabond, rêveur ou gentleman qui avec une énergie inépuisable, sait mieux que personne trouver une porte de sortie à chaque situation. Ce clown qui, avec une simplicité confondante, secoue ses épaules et tourne les talons aux tracas de la vie.

Ludovic Harel, bricoleur marionnettiste, et sa compagnie C’koi ce Cirk, inventent, pour leur quatrième spectacle à destination du jeune public, un théâtre d’objets et de vêtements. 

Chapeau, Charlot est une cascade d’événements : un cadavre exquis de situations permettant de mettre en lumière le costume du vagabond ; de jouer avec la fantaisie de sa gestuelle ; d’animer réverbère, banc, chaise et autres accessoires…

 Chapeau, Charlot nous accueille à l’extérieur de la salle de spectacle, entre deux pans de studio de cinéma, dans un espace où la pellicule tournera en boucle, où le costume sera mobilier, pour mieux nous conduire ensuite vers l’aire de jeu qui se cache sur scène. Et nous conter un monde de gags et de poésie, de tendresse et de rires, un récit sensible, muet et porteur d’émotions.

 


Bankal

Compagnie Puéril Péril

Lyon (69)

 

cirque

50 min

public familial

 

De et avec : Ronan Duée et Dorian Lechaux

 

Jeudi 24 janvier

Aubigny-sur-Nère • Gymnase

14h

 

C'est l'histoire de deux mecs qui s'aiment.

Attends, tu trouves pas que ça fait un peu... tu vois ? Ce serait pas plutôt l'histoire de deux mecs qui aiment être ensemble ?

C'est pareil, ce qui est important c'est pas l'amour qu'ils se portent mais bien celui qu'ils portent à un élan.

Un quoi ? Un élan.

Un quoi ? Un élan, une putain d'envie de prendre des risques !

Aaah, un élan...

Ces deux mecs, ils sont dans la construction. Ils ont élaboré une technique révolutionnaire d'échafaudage hyper adaptable avec des

tabourets. Ce sont des bâtisseurs qui tentent désespérément d'atteindre des sommets pour que du haut d'eux, on ai le vertige. Leur procédé est encore au stade expérimental mais c'est hyper avant-gardiste.

Et ça tient ?

Bien sûr...

En fait ce sont des artisans de l'action ces deux mecs. Ils cherchent à tenir en équilibre sur cette limite intime et fugace entre le danger et la chute. Pas de raison ou de morale, nous sommes ici pour passer un moment simple, fragile et délicat. Et c'est nécessaire ? Non, sûrement pas et c'est pour ça que c'est indispensable.

Alors là vous vous dites que vous ne savez toujours pas ce que vous allez voir, que tout cela vous parait puéril. Venez prendre le premier risque, on fera le reste.


La femme à barbe

Théâtre des Chardons

Bruxelles (Belgique)

 

clown de théâtre

60 min

à partir de 10 ans

 

Ecriture collective

Metteur en scène : Juan Martinez

 

Interprètes : Nicolas Laine et Delphine Veggiotti

 

Jeudi 24 janvier

Aubigny-sur-Nère • La Forge

17h

 

Douce et autoritaire, sensible et colérique, Frida est une femme à barbe.  Lassée d’être une bête de foire, elle veut marquer les esprits par son talent et non par son apparence. Elle veut jouer les grands textes de théâtre et que les générations futures se souviennent d’elle pour ce qu’elle fût : une grande actrice ! Elle fait part de son désir à Adam, un clown habile et naïf qui fera son initiation au théâtre sous la tutelle de Frida. Ils tenteront de jouer quelques grandes scènes du répertoire : Roméo et Juliette, Cyrano de Bergerac, Phèdre… Ils passeront de l’enthousiasme à l’exaspération et du désespoir à l’enthousiasme pour découvrir au bout du chemin qu’il existe une autre manière de « laisser une trace ».


Michelle, doit-on t’en vouloir d’avoir fait un selfie à Auschwitz ?

Compagnie Les Yeux Creux

Brest (29)

 

théâtre et marionnettes

60 min

à partir de 13 ans

 

Auteur : Sylvain Levey (Editions Théâtrales)

Metteur en scène : Antonin Lebrun

Assistante à la mise en scène : Juliette Belliard

Interprètes : Anaïs Cloarec et Antonin Lebrun

 

Jeudi 24 janvier

Bourges • Le Hublot

19h30

 

Pour l’écriture de ce texte, Sylvain Levey s’est inspiré d’un « buzz médiatique ». En 2014, une adolescente américaine se prend en photo devant les baraques du camp de concentration d’Auschwitz.

Un selfie souriant dont la publication sur les réseaux sociaux engendrera une multitude de commentaires l’insultant, la méprisant, certains lui conseillant de mettre fin à ses jours, etc.

Phénomène désormais connu sur les réseaux sociaux sous le terme de «shitstorm». Les médias s’en emparent ; elle devra justifier son geste sur les plateaux de télévision.

A travers cette nouvelle création, la compagnie Les Yeux Creux questionne la construction de l’image de soi que l’on expose publiquement dans les échanges virtuels.

Comment, notamment chez les adolescents, elle négocie entre besoin d’affirmation de sa personnalité intime, de se reconnaître dans une communauté et crainte d’être rejeté.

En l’invitant dans l’univers de Michelle, elle invite aussi chacun à s’interroger ; au-delà des réactions à chaud qu’entretiennent volontiers certains médias :

Doit- elle avoir honte ? Ou pas ? Est-ce grave ? Ou pas ? Devons-nous

lui en vouloir ? Ou pas ?

Son geste justifie-t-il la violence virtuelle de parfaits inconnus ?

Quelle est la part de la soif du « buzz » ?

 


Vendredi 25 janvier


L’envol de la fourmi

Compagnie Au Fil du Vent

Beaumontois en Périgord (24)

 

cirque et clown

40 min

à partir de 3 ans

 

Conception, écriture et jeu : Johanna Gallard

 

Mise en scène, co-écriture et direction clownesque :

Adèll Nodé Langlois

© Patrick Fabre

Vendredi 25 janvier

Bourges • Le Nadir

9h

 

"L'envol de la Fourmi", fantaisie funambulesque pour poules et clown.

Une clown maladroite et des poules téméraires partagent le même rêve : voler.

Prendre son élan, déambuler sur un fil en s‘aidant de baguettes, tout est prétexte aux tentatives de baptême de l’air.

Entre la clown et les petites artistes aux becs fins, la complicité se construit à tâtons. Sans un mot, on essaye de se comprendre, on joue à cache-cache, on se passe par-dessus et par-dessous.

Malaga, Janis, Ariane et leurs joyeuses copines, sautent d’un tabouret à un autre, gloussent à l’unisson avec le public, lâchent un œuf et se jouent de Fourmi.

 

Véritables acrobates nonchalantes, les poules se révèlent funambules hors pair et parcourent avec aisance le fil d’acier.


Les habits neufs de l'empereur (Création)

Compagnie Escale

Mettray (37)

 

théâtre gestuel, théâtre d'ombres, masques manipulés et

musique live

50 min

à partir de 7 ans

 

 

© Bernard Duret

 

Création et interprétation : Hugues  Hollenstein, Grit Krausse et Guillaume Druel

En collaboration avec Teatro Gioco Vita 

Direction d'acteurs : Gerard Elschot

 

Vendredi 25 janvier

Bourges • Théâtre Jacques Cœur 

10h30

 

Spectacle coproduit par la Ligue de l’enseignement / Spectacles en recommandé

 

Il était une fois un empereur très coquet. Un jour, deux filous lui proposent le plus fabuleux  des costumes : un costume invisible pour les imbéciles!... Ce  conte aborde avec malice une réflexion sur le conformisme et la fièvre d'obéissance. Il laisse finalement à un enfant la spontanéité de faire la lumière et ainsi de rendre à la vérité sa couleur. Pour jouer des multiples couches de lecture de cette histoire, nous faisons dialoguer notre théâtre gestuel avec le langage de l’ombre. Les corps réels se transforment en corps-silhouettes.


« LE THEATRE CONTEMPORAIN ET LE JEUNE PUBLIC » 

Etape du "Tour d'enfance" de Scènes d'enfance / Assitej France

 

 Une proposition du Réseau Jeune Public au Centre, coordonné par la Ligue de l'enseignement Centre - Val de Loire

 

Retrouvez tous les détails de cette rencontre dans le programme téléchargeable.

 

Vendredi 25 janvier

Bourges • L’Antre Peaux Salle Le Nadir 

14h-17h