Spectacles en recommandé - Edition 2021


L'édition 2021 aura lieu à Mende, dans le département de Lozère, du 18 au 22 janvier 2021.

 

La programmation est désormais connue. Vous pouvez la découvrir ci-dessous.

 

La brochure sera en ligne d'ici quelques semaines.

Les inscriptions sont désormais ouvertes : cliquez sur le visuel ci-contre, à gauche !

 

Toute la semaine, vous serez accueillis :

Espace Evenement Georges Frêche

Place du Foirail

48 000 Mende

06 32 61 35 98 / 06 77 29 67 88

 

Contact

Jean-Noël Matray

01 43 58 97 85 / 06 08 23 06 49

jnmatray@laligue.org


Entre eux deux

Compagnie du Réfectoire

Bordeaux (33) 

 

théâtre

60 min 

à partir de 13 ans 

 

Texte Catherine Verlaguet

(Éditions Théâtrales Jeunesse)

Mise en scène Adeline Détée

Composition musicale Marc Closier

© Mathieu Gervaise                                                                                     Interprétation Julie Papin et Raphaël Caire

 

Lundi 18 janvier

Mende • Espace des anges

11h30

 

C'est la rencontre de deux adolescents dans un huis clos qui est une chambre d'hôpital, de nuit.

C’est une pièce sur la vie, sur la volonté, sur le besoin d’aimer et d’être aimé, un hymne au partage et à l’engagement vis-à-vis de l’autre.

En s’éloignant de toute simplification ou dramatisation, Catherine Verlaguet nous emporte avec fougue et maîtrise dans l’intimité troublée de ces deux jeunes. C’est un texte sans concession qui offre par sa matière poétique et métaphorique une vraie immersion dans l’univers cabossé de ces jeunes en détresse.

 

Coproduction : Iddac, Théâtre de Gascogne, Fonds d’aide à la création de la Mairie de Bordeaux

Accueil en résidence : Théâtre de Gascogne, Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, Théâtre Le Parnasse à Mimizan, Le Lieu / Cie Florence Lavaud

Partenariat : Le Conseil Départemental des Landes, la clinique Jean Sarrailh à Aire sur l’Adour, Fonds d’insertion de l’ESTBA, la Spédidam 

La Compagnie du Réfectoire est subventionnée par le Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine, le Conseil Départemental de la Gironde et la Mairie de Bordeaux.  


Oulipolisson

Compagnie L'amour au travail

Paris (75) 

 

théâtre

65 min 

à partir de 6 ans

 

Conception, adaptation et interprétation Jehanne Carillon et Olivier Salon

Complicité artistique Cécile Coustillac

Textes de l’Oulipo Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Jacques Roubaud (Editions Rue du Monde), Olivier Salon (Editions Les Mille Univers)

 © Régis Nardoux

 Lundi 18 janvier

Mende • Antirouille

14h

 

« Notre désir était de faire un spectacle exigeant et drôle à la fois, qui transmette à tous la jubilation de jouer avec les mots, de les faire sonner : le plaisir de la langue ! »

Marie-Paule et Jean-Patrick, couple déjanté, s’amusent avec la langue, la triturent, la scandent, la chantent, la dansent, la déforment pour mieux la réinventer ! Avec eux, nous traversons la littérature oulipienne en 58 minutes et 22 secondes, 612 calembours, 3 métaphores, 99 détournements, 1 324 apocopes, des dizaines d’allitérations, des mono et bivocalismes, rimes en tout genre et autres billevesées…

 

Coproduction : Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire  / Parc culturel de Rentilly - Michel Chartier.

Soutien : Festival « Pirouésie », le Bureau Trois, la Générale (Paris).


Le petit garçon qui avait mangé trop d'olives

Les Compagnons de Pierre Ménard

Bordeaux (33) 

 

théâtre et langue des signes

70 min 

à partir de 9 ans 

 

Idée originale Isabelle Florido

Texte Achille Grimaud et Isabelle Florido

Mise en scène Marie-Charlotte Biais

Interprétation et adaptation LSF Isabelle Florido et Igor Casas

 

 

Lundi 18 janvier

Mende • Théâtre municipal

16h

 

Isabelle et Igor sont sur scène pour nous raconter en gestes et en mots l’histoire de Tête Dure, un petit garçon qui voit un jour s’élever une montagne entre lui et sa famille. Un petit garçon aux oreilles cassées mais aux yeux d’or, qui après avoir perdu ses frères et sœurs envoûtés par les sirènes, se retrouvera entre les mains d’un ogre exploiteur d’enfants, tous aux oreilles cassées.

Tout au long du récit, Isabelle fera ne pourra s’empêcher de faire des digressions. Les souvenirs personnels affluent à la conscience. Le besoin d’extérioriser ses sentiments ambivalents vis-à-vis de son père sourd, à la fois héros et fardeau, se fait pressant. Comment construire son propre chemin avec un père omniprésent ? Et sourd en plus ! Isabelle se confie, s’agite, s’interroge et lorsque l’émotion la submerge, le conte est là pour traduire une autre réalité.

Coproductions : Carré-Colonnes, Scène nationale, St Médard-Blanquefort (33) – Le Domaine d’O, Montpellier (34), Le Polaris, scène régionale Auvergne Rhône-Alpes, Corbas (69) – L’Odyssée, scène de Périgueux (24) – Spedidam – OARA, Office Artistique de la Région Nouvelle Aquitaine (33) – IDDAC, Agence culturelle de la Gironde, Bordeaux (33) – DRAC Nouvelle Aquitaine – Conseil Régional Nouvelle Aquitaine –

Conseil Départemental de la Gironde – Mairie de Bordeaux (33).

Soutiens : Pôle Jeune Public, Le Revest-les-Eaux (83) – International Visual Theatre, Paris (75) –Le Champ de Foire, St André-de-Cubzac (33) – Centre culturel Simone Signoret, Canéjan (33) – Le Lieu, Pôle de création pour l’enfance et la jeunesse, St Paul de Serre (24) – Théâtre Francis Planté, Orthez (64) – Kiwi, Ramonville (31) – Espace Treulon, Bruges (33) – La Balise, fabrique artistique et culturelle de Kervénanec, Lorient (56) – Le Strapontin, scène des arts et de la parole, Pont-Scorff (56).


Dis Horatio... 

Compagnie 21

Tours (37) 

 

théâtre

55 min 

à partir de 7 ans 

 

Mise en scène Sylvain Guichard

Ecriture Zoé Bennett et Sylvain Guichard

Interprétation Alexandre Finck et Sylvain Guichard

 

© Vincent Dupré

Mardi 19 janvier

Mende • Espace des anges

9h

 

À la fin de la pièce de Shakespeare, Hamlet rendant son dernier souffle demande à son meilleur ami Horatio de raconter au monde son histoire. Notre spectacle se déroule après cette tragédie. Plusieurs centaines d'années plus tard, Horatio est encore sur les routes pour remplir sa promesse. Accompagné de son compère Marcellus, il nous conte l’histoire de son ami, ce célèbre prince danois qui, désirant venger la mort de son père traversa de multiples aventures aussi dramatiques que drôles. Ensemble, avec l'aide de quelques accessoires, ils feront revivre devant nous, à leur façon, tous les personnages de ce grand classique.

 


À l’envers, à l’endroit 

La Bocca della Luna 

Lausanne  (Suisse) 

 

performance théâtrale immersive et sonore

45 min 

à partir de 6 ans 

 

Texte et mise en scène Muriel Imbach

Interprétation : Cédric Leproust, Nidea Henriques,

 Adrien Mani & Cécile Goussard (en alternance)

  

Mardi 19 janvier

Mende • Antirouille 

10h30

 

© Sylvain Chabloz

 

« Et si Blanche-Neige était un garçon sage, gentil, poli et discret rêvant au jour où une princesse charmante tomberait amoureuse de lui ? ».

Muriel Imbach joue malicieusement avec l’univers des contes pour questionner les stéréotypes de genre. Elle va pointer les rôles qui y sont attribués et déplacer notre regard, avec humour et impertinence. À l’envers, à l’endroit, c'est une performance immersive et poétique pour deux interprètes, un comédien et une technicienne. Une invitation à réfléchir rassemblant rires et voyages dans le temps et dans l’espace.

Dans les oreilles du public (pourvu des casques audio) surgissent des personnages invisibles, fantastiques, des bruitages en direct et des paysages sonores.

 

Coproduction : Théâtre Am Stram Gram - Genève, création dans le cadre du festival Les Créatives & L’Echandole - Yverdon

Avec le soutien de : Canton de Vaud, Pour-cent culturel Migros, SIS – Fondation suisse des artistes interprètes, Coridis et la Loterie romande


Oscar fou 

L'imaginable

Vivonne (86) 

 

chansons pour petites et grandes oreilles

50 min 

à partir de 6 ans 

 

Interprétation Antoine Compagnon,

Jean-Louis Compagnon,

Mélanie Montaubin

 

Mardi 19 janvier

Mende • Espace des anges 

14h

 

Il est question d’un pou poilu et d’un croque-mitaine mangeur d’enfants.

D’homme animal, de frangin assassin et de câlins de maman.

Il est question des monstres, ceux de la nuit et ceux de la vie,

Et de tous ces héros qui nous font devenir grands.

Il est question de parents agacés, d’un enfant exilé et d’un petit prince apprivoisé.

Ça raconte l’envie quand on est petit d’aller pêcher les étoiles,

Et de celle, quand on est plus grand, de prendre la vie à rebrousse-poil.

Tour à tour drôle ou poétique, ce trio nous invite à partager son univers intime et malicieux.

Et puis il y a ces valises, sur lesquelles sont installés les personnages des chansons.

Comme sortis de leurs cachettes pour nous raconter leurs histoires.

Des valises parce que petit, on camoufle souvent dans des boîtes nos plus grandes peurs et nos plus grands secrets. 

Et parce qu’adulte, on trimballe toujours et partout avec nous nos histoires de vie et nos souvenirs. 


Ravie

Compagnie Möbius-Band

Tours (37) 

 

Création

 

théâtre

70 min 

à partir de 9 ans

 

Auteure Sandrine Roche (Editions Théâtrales Jeunesse)

Metteuse en scène Pauline Bourse

Interprétation Emilie Beauvais et Elvire Gauquelin des Pallières

Musique live Matthieu Desbordes

  

 

 Mardi 19 janvier

Mende • Antirouille

16h

 

© MariePétry

 

C’est l’histoire revisitée de Blanquette, la septième chèvre de Monsieur Seguin, vous vous souvenez ? Cette jolie chèvre toute blanche qui s’ennuie terriblement, enfermée dans son enclos et qui rêve de s’enfuir afin d’aller voir la montagne de plus près, quitte à se faire dévorer par le loup. Ici, Seguin est un célibataire endurci, froussard et possessif, attaché à son petit confort et on suit l’émancipation progressive de « Blanquinounette », encouragée par les fantômes des chèvres précédentes.

La pièce de Sandrine Roche renverse joyeusement la morale conservatrice du conte d’Alphonse Daudet pour déployer une ode à la liberté et une réflexion féministe contemporaine.

Comment apprivoiser et affronter la peur, donnée fondamentale de la vie qui nous pousse à agir ?

Comment inventer et trouver la voie qui nous est propre parmi les modèles et les injonctions de ceux qui nous entourent ?

Comment appréhender la mort qui rôde ?

 

Coproduction : Centre Culturel Albert Camus - EPCC d’Issoudun, Théâtre de la Tête noire de Saran, Théâtre de Chartres, Communauté de communes Touraine Val-de-Vienne, l’Atelier à Spectacles - Scène conventionnée d’intérêt national Art et création de Vernouillet.


Bon appétit, Messieurs !

La Luzège festival

Saint Pantaléon de Lapleau (19) 

 

théâtre et musique

80 min 

à partir de 10 ans 

 

Auteurs Victor Hugo, Louise Michel

et Juliette Drouet 

(montage des textes Fabrice Henry et Romane Ponty Bésanger)

Mise en scène et interprétation

Victor Calcine et Romane Ponty Bésanger

 

Mardi 19  janvier

Mende • Espace des anges

17h30

 

La scène se passe dans le bureau de Victor Hugo, celui de Paris ou bien de l’exil; là où, dans sa solitude, l’auteur a couché Les Misérables sur le papier. Une solitude qui n’est cependant qu’apparente : alors qu’il écrit des poèmes, du théâtre, les mésaventures de Cosette ou son prochain discours à l’Assemblée, les fantômes de son écriture prennent vie pour le hanter, lui indiquer la route ou peut-être le perdre ? Les voix de ses amours, de ses ennemis, une musique : des fantômes avec lesquels il converse parfois, pour réfléchir ensemble à ce qu’il faudrait faire, aujourd’hui, pour « détruire la misère ». Les spectateurs seront invité.e.s à entrer dans cet espace à la fois intime et éminemment public, afin de s’interroger sur la différence entre les mots et l’homme.


Les merveilleurs

Théâtre du Papyrus

Bruxelles (Belgique) 

 

théâtre

55 min 

à partir de 6 ans 

 

Conception et interprétation Bernard Chemin

et Michèle Nguyen

© Hubert Amiel                                                                         Equipe de création Bernard Chemin, Didier de Neck,

Marianne Hansé, Michèle Nguyen et Fred Postiau

 

 Mardi 19 janvier

Mende • Théâtre municipal

21h

 

Il a longtemps niché tout seul parmi les cadres de ses mystérieuses peintures jusqu’à l’arrivée d’une drôle d’oiseau-demoiselle attirée par la lumière et venue se reposer un instant.

Elle collectionne les impressions de ses voyages. Lui, il rêve aux vagues, aux nuages, aux oiseaux qu’il aimerait mettre dans sa peinture.

Ensemble ils vont veiller la lumière des histoires qui ne doit jamais s’éteindre.


l'heure Bleue.

Compagnie Prune

Besançon (25) 

 

théâtre

30 min 

à partir de 6 mois

à partir de 3 ans (2 versions)

 

 Ecriture, interprétation et musiques Leslie Montagu

 Scénographie, création lumière, interprétation et régie 

Jean-François Chapon

 

 Mercredi 20 janvier

Mende • Espace Evénement Georges Frêche

9h et 11h30

 

Avez-vous déjà eu la chance de profiter de l’heure bleue ? Cette heure entre nuit et jour durant laquelle tout semble en suspens et où la frontière entre rêve et réalité n’est pas manifeste. Le temps d’une comptine en sept mesures, les petits vont souffler les étoiles, recueillir la rosée du matin ou éloigner les ombres inquiétantes jusqu’aux premiers rayons du soleil. La Compagnie Prune invite les enfants à un moment intime au plus près des artistes pour une première expérience toute en sensibilité.


Une forêt

Compagnie Joli mai

Montpellier (34)

Compagnie Agnello

(Belgique) 

 

Création

 

théâtre

60 min 

à partir de 7 ans

 

Conception et mise en scène Félicie Artaud

Collaboration artistique Sarah Fourage

Interprétation Jess Avril, Tom Geels, Mathilde Lefèvre

 

© Antoine Blanquart  

 Mercredi 20 janvier

Mende • Espace des anges

10h30

 

 

Petite n’est pas comme les autres. Fantasque, bourrée de tics, elle a une élocution étrange et essuie les moqueries de ses camarades. Elle vit avec Grand, son frère chez leur mère. Quand ce soir-là, la mère rentre du travail, elle est exténuée. Croyant ses enfants endormis, elle téléphone à une amie et confie, désespérée, ses difficultés à élever sa fille. Mais Petite entend toute la conversation. Cette nuit-là, Petite rêve…

Une forêt s'inspire du Petit Poucet et d’Hansel et Gretel pour créer un récit original. Dans cet univers onirique, se trouvent des loups dont on entend les cris, une rivière aux flots limpides et un mystérieux garde-forestier qui « lave » la forêt. Au terme de cette aventure initiatique, Petite deviendra… Grande. 

 

Coproduction : le Domaine d’O (Ville de Montpellier), le Théâtre Jean Vilar (Ville de Montpellier), le Théâtre d’Esch-sur-Alzette (Grand-Duché de Luxembourg), Pierre de Lune - Centre Scénique Jeunes Publics de Bruxelles (Belgique), le Théâtre Molière-Sète - scène nationale archipel de Thau (Sète), La Ligue de l’enseignement (Spectacles en recommandé), l’Espace culturel Ronny Coutteure (Grenay) et le dispositif Collectif en Jeux.

Soutien : Théâtre Jacques Coeur (Lattes), La montagne magique (Bruxelles), La Passerelle (Sète), La Maison Louis Jouvet / ENSAD (Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier Languedoc Roussillon).


Bagarre 

Compagnie LOBA / Annabelle Sergent 

Angers (49) 

 

Création

 

théâtre

40 min 

à partir de 5 ans 

 

Ecriture Karin Serres

Conception et mise en scène Annabelle Sergent

Interprétation Tamaïti Torlasco (en alternance avec Julie Dufils)

  

Mercredi 20 janvier

Mende • Espace des anges

18h

 

© Delphine Perrin

 

Inspiré par l’étincelle que le mot bagarre allume dans les yeux de chacune et chacun, le spectacle Bagarre pose un regard burlesque sur le terrain de jeux de nos chers bambins.

Annabelle Sergent confie à l’autrice Karin Serres le soin d’écrire l’histoire d’une championne du monde de la bagarre, d’une fille qui découvre un jour la joie de se bagarrer dans les règles de l’art : de la magie des gants de boxe aux costumes synthétiques de super héros et héroïnes… Un retour aux sources de l’enfance et à sa fantaisie débridée.

 

Coproduction : l'Association Très Tôt Théâtre – Quimper, Le Volcan Scène nationale – Le Havre,  Le Créa / Festival Momix – Kingersheim, la Ligue de l’enseignement / Spectacles en Recommandé, le Théâtre du Pays de Morlaix - Morlaix, Le THV – Saint-Barthélemy-d’Anjou (Annabelle Sergent est artiste associée de 2019 à 2022), L’Entracte Scène conventionnée – Sablé-sur-Sarthe, Villages en Scène – Pays du Layon, Le Kiosque, Centre d'Action Culturelle - Mayenne


Gretel et Hansel

Le Bottom Théâtre

Tulle (19) 

 

théâtre

60 min 

à partir de 7 ans 

 

Autrice Suzanne Lebeau

(Editions Théâtrales Jeunesse)

Metteure en scène Marie Pierre Bésanger

Interprétation Coralie LeblanPol Tronco en alternance avec Romane Ponty-BésangerThéo Perrache.

 

Mercredi 20 janvier

Mende • Théâtre municipal

21h

 

Dans une relecture d'Hansel et Gretel, le célèbre conte des Frères Grimm, Suzanne Lebeau dialogue avec sa propre enfance et avec les enfants qu'elle voit grandir autour d'elle.

Elle évoque le désir puissant et rarement avoué d'être l'unique objet de l'amour de ses parents. Le choc existentiel que provoque l'arrivée d'un deuxième fait naître une relation amour-haine aussi délicieuse que troublante... Par la voix d'un théâtre audacieux, le conte, qui permet tous les excès et tous les possibles, place les personnages dans des situations extrêmes. Pauvreté, abandon dans la forêt, risque d'être dévoré, le lien fraternel est durement mis à l'épreuve, jusqu'au paradoxe. En sortira-t-il transformé ?

 


C'est vendredi aujourd'hui 

Elektrobus théâtre

Quimper (29) 

 

théâtre d'objets

52 min 

à partir de 8 ans 

 

D'après "On a besoin d'un fantôme" de Hanuš Hachenburg 

(Editions Rodéos d'âme)

 

Autrice, mise en scène et interprétation

Céline Poli

 

 

Jeudi 21 janvier

Mende • Espace Evénement Georges Frêche

9h

 

C’est l’histoire dans l’histoire. Celle de la transmission de Zdenek Taussig, un petit garçon devenu un vieux monsieur. Un vieux monsieur qui n’a jamais pu raconter son passé. Avant de s’éteindre il demande à Claire, sa voisine, de devenir sa voix et de transmettre son histoire, son terrible secret.

Emprunter des chemins tendres et poétiques pour raconter l’indicible. L’histoire dans l’Histoire : celle d’un groupe d’enfants juifs du camp de Terezin en 1943 qui, pour tromper la peur, créent une république clandestine et un journal clandestin. Tous les vendredi soirs, ils vont se retrouver dans la baraque L417 et ils feront la lecture de leur journal aux plus jeunes. Chacun y allant de sa blague, de son dessin, de sa poésie, de ses interviews. L’on s’autorise à rire et à rêver dans la baraque L417.

On se sent vivant ! La culture est un acte de résistance face à l’obscurantisme.

 

Coproduction : Très Tôt Théâtre  scène conventionnée d’intérêt national Art  Enfance  Jeunesse - Quimper,  Ville de Saint-Évarzec, L’Armorica - Plouguerneau.

Soutiens : Mairie de Quimper, Département du Finistère


Martine et René

Compagnie Neshikot

Aix-en-Provence (13) 

 

Création

 

marionnettes sacs

35 min 

à partir de 3 ans

 

Création et interprétation Lital Tyano et Yohann Delaporte

 

 Jeudi 21 janvier

Mende • Antirouille

10h30 et 11h30

 

C’est l’histoire d’un couple de vieux qui essaie d’aller se coucher... mais ils n’y arrivent pas.

Martine et René sont ensemble depuis toujours... C’est la nuit… mais ce soir là, les choses ne vont pas se passer comme d’habitude…

Tout commence par un moustique qui fait trembler toute la maison, puis un rêve, et une trappe sous le plancher, et une lune qui disparaît et qu'il faut aller raccrocher… et d'autres choses étranges encore.

A chaque problème, Martine et René trouvent une solution…

Vont-ils enfin pouvoir aller se coucher ?

Le quotidien de ces vieux qui s’aiment va plonger le public dans un monde où tout est possible par la magie, la poésie, et l’imaginaire.


Trait(s)

Compagnie Scom

Toulouse (31) 

 

Création

 

cirque graphique

35 min 

à partir de 2-3 ans

 

Conception, scénographie, mise en scène Coline Garcia

Aide à la mise en scène Nathalie Bertholio

Interprétation Marica Marinoni et Felipe Nardiello (en alternance) 

 

 

 Jeudi 21 janvier

Mende • Espace Evénement Georges Frêche

15h

© Kamy Dobi 

 

Trait(s) est un essai de cirque graphique. C’est le dernier volet d’un triptyque pour le jeune public proposant une revisite contemporaine des 3 fondamentaux du cirque : le corps, la famille et le cercle.  Inspiré par les œuvres des peintres abstraits Kandinsky, Miro, Kusama et Delaunay,.

Trait(s) met en scène un.e circassien.ne à la roue Cyr afin d’entreprendre la réalisation d’une œuvre picturale à l’aide de son agrès. Ce spectacle visite le cercle afin d’explorer ce qui fait le cirque. A l’instar de la parfaite maîtrise technique que nécessite l’art pictural, TRAIT(s) permet de révéler l’extraordinaire performance que revêt la maîtrise totale d’un agrès de cirque. Avec pour risque constant celui de la rature. TRAIT(s) est un spectacle dont l’art est la matière.

 

Coproduction : Plateforme 2 pôles cirque en Normandie - La Brèche Cherbourg et le cirque Théâtre à Elbeuf, Archaos - Pôle national cirque Marseille, Odyssud – scène conventionnée art, enfance et jeunesse Blagnac, Domaine d’O.


Jeveuxjeveuxjeveux

Cie Graine de vie

Besançon (25) 

 

Création

 

théâtre de matières et de marionnettes

50 min 

à partir de 7 ans 

 

Conception Laurie Cannac

Metteure en scène Ilka Schönbein

Interprétation et atmosphères musicales Laurie Cannac et Erika Faria de Oliveira 

 

Jeudi 21 janvier

Mende • Espace des anges

16h

 

Faisant le choix de l’épure de l’image et de la matière, mêlée à des trésors d’inventivité poétique, trois marionnettistes font résonner deux textes des frères Grimm avec les inquiétudes qu’adultes et enfants partagent face aux bouleversements écologiques. Le conte du Pêcheur et sa femme nous parle d’une nature qui, lassée du désir insatiable de l’humain, lui retire tout ce qu’elle lui offrait. Menace qui, chez les enfants sujets à l’éco-anxiété, fait écho à celle planant au-dessus de Rose d’Epine, princesse à qui le sort prédit une mort précoce. Et si, comme elle, l’humain défiait le destin funeste auquel il semble voué ?

 

Coproduction :  Les 2 Scènes - scène nationale de Besançon, La Minoterie - scène conventionnée Art Enfance Jeunesse de Dijon, la communauté d'agglomération du Pays Basque - programme « Kultura bidean, Art Enfance Jeunesse, Hameka - fabrique des arts de la rue, Le Strapontin - scène des arts de la parole.

Soutien : Côté Cour - scène conventionnée Art Enfance Jeunesse Bourgogne-Franche-Comté, La Vache qui rue - résidence pour les arts de la rue


Borders and walls 

Carré Blanc Compagnie

Marciac (32) 

 

Création

 

danse contemporaine, hip-hop et cirque

75 min 

à partir de 12 ans 

 

Chorégraphie Michèle Dhallu

Composition musicale Marin Bonazzi

Interprétation Zoé Boutoille, Yane Corfa, Valentino Martinetti, Jihun Kim, Bryan Montarou 

 © Fabrice Roque

Jeudi 21 janvier

Mende • Théâtre municipal

17h30

 

La mondialisation promettait la Terre comme aire de jeux et d’échanges, nos confettis de vie réunis dans une grande fête planétaire ! Mais l’obsession de limiter nos territoires est toujours croissante. Béton surveillé, tagué de haine ou de pacifisme, adouci par l’art, élégamment discret autour des résidences de bonheur sécurisé, ces remparts à l’altérité́ et la tolérance font obstacle à l’apaisement de l’humanité. Comment se rencontrer en érigeant toujours plus de barrières ? Les cinq jeunes interprètes issus de la danse, du hip hop et du cirque se chargeront de mixer leurs talents, de joyeusement tout bousculer pour mieux s’insurger contre ou se rire de ce qui assombrit notre humanité.


Ballon Bandit

Inti Théâtre

Bruxelles (Belgique) 

 

danse-théâtre

35 min 

à partir de 2,5 ans 

 

Conception et interprétation Pierre-Paul Constant

Mise en scène  Didier Poiteaux

Assistanat  Céline Dumont

 

Vendredi 22 janvier

Mende • Espace des anges

9h

 

Quelques vinyles de David Bowie et un ballon jaune suffisent pour transformer la solitude en une expérience poético pop rock rafraîchissante. Avec eux, Pierre-Paul invente des danses nouvelles, des liens improbables et forts, des sensations vibrantes. Quand il joue avec ballons et bulles, ce hors la loi aux muscles tendres ne manque pas d’air. Avec lui, les plus jeunes n’auront qu’une envie : lâcher le cordon.

 

Coproduction : Centre culturel de Verviers, Pierre de Lune centre dramatique jeune public.

Avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles/service du théâtre, et de la COOP/Tax Shelter, de la COCOF.

Partenaires : Théâtre de la Montagne Magique, EKLA pour tous, Théâtre Mercelis, Centre culturel Brueghel, Centre culturel Wolubilis, Centre Culturel de Chênée, La Roseraie, Le Théâtre des 4 mains,

Espace de danse « A petit pas » de Mytilène/ Grèce.


Llum

Compagnie Nyash

Bruxelles (Belgique) 

 

danse

40 min 

à partir de 3 ans

 

Création et interprétation Caroline Cornélis et Frédéric Vannes

Collaboration artistique Marielle Morales

Textes et voix Laurence Vielle

 

 Vendredi 22 janvier

Mende • Théâtre municipal

10h30

 

© Alice Khol

 

Entre fascination et peur, ombre et lumière, Llum nous invite dans un monde imaginaire et poétique. En sortant de l’ombre le travail de lumière, Caroline Cornélis (danseuse) et Frédéric Vannes (technicien) sculptent et révèlent ce qui d’habitude ne se montre pas. La lumière devient élément de jeu, d’interaction et de relation.

Coproduction : Charleroi Danse, Centre Chorégraphique de Wallonie-Bruxelles.

Avec le soutien de : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service de la danse, Les Chiroux – Centre culturel de Liège, Théâtre de Liège, La Roseraie, La Montagne Magique, Ekla (Centre scénique de Wallonie pour l’enfance et la jeunesse), Mars – Mons arts de la scène, le Centre Culturel Braine l’Alleud, les Abattoirs de Bomel – Centre Culturel de Namur et la Guimbarde.