Une mise en réseau

Un fonctionnement économe

 

 

En promouvant un fonctionnement mutualisé de la diffusion à l’échelle de chaque territoire, et en recherchant des partenariats d’accueil, la Ligue de l’enseignement et ses réseaux favorisent les projets concertés, et par le partage des coûts tentent d’initier des modes opératoires plus économes et une utilisation plus responsable de l’argent public.

 

Une culture de la « série » au profit des équipes artistiques et des territoires

 

Ce travail de mutualisation permet aux équipes artistiques de bénéficier de « tournées », internes aux réseaux de la Ligue, ou dans le cadre de partenariats d’accueil. Il n’est pas rare que des spectacles puissent ainsi jouer de 10 à 30 fois, certes en changeant de lieux, mais dans une continuité qui leur est rarement offerte. Ces temps d’immersion longs sur les territoires deviennent propices à l’élaboration aux projets d’interventions les plus divers : milieu scolaire, pratiques artistiques en amateur, milieu carcéral ou hospitalier…

 

Des espaces pour construire

 

Pendant Spectacles en recommandé, les temps de repas et d’échanges, partie intégrante du projet, sont l’occasion de travailler à la mutualisation des ressources et des compétences afin de faciliter la mise en place de projets : construction de tournées cohérentes, partage des coûts de transport, mise en commun de projets d’accompagnement de la diffusion, élaboration de contenus de formation ou d’intervention, partage d’outils d’éducation artistique.

Laïque et indépendante, la Ligue de l'enseignement réunit des hommes et des femmes qui agissent au quotidien pour faire vivre la citoyenneté en favorisant l'accès de tous à l'éducation, la culture, les loisirs ou le sport.

Posez vos questions

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.